Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Le Québec libre, c'est raté...


''Vive le Québec libre !'' avait dit un grand homme : le Général de Gaulle. Depuis, cette idée a parcouru la tête de certains hommes politiques. Parmi les populations, elle est encore d'actualité de nos jours.

Cependant un facteur non négligeable viendra anéantir l'espoir de nombreuses personnes, dont celles du ''Parti Québécois''. En effet, ce dernier prône un référendum dès son élection, sans doute à l'automne 2012, pour obtenir un Oui franc de la population pour l'indépendance.

 

Mais, depuis plusieurs années, une majorité d'anglophones envahissent la région Ouest de Montréal ainsi que la ville. Aujourd'hui, si vous voulez travailler dans cette zone, vous devez être bilingue. Cette mesure est uniquement dans un sens et concerne ceux qui parlent français. Les autres ne font aucun effort pour apprendre la langue qui symbolise le Québec. Vous allez dans un magasin, on vous réponds en anglais, mais jamais en français, pourtant, nous sommes au Québec.

 

Pourquoi une telle situation ?

 

Immigration Canada fait rentrer dans cette province un pourcentage important d'anglophone. La stratégie est toujours la même, la domination sur le peuple de la Nouvelle France. Rien n'a changé depuis leur arrivés sur cette terre. L'injustice, le mépris ont transformés les Québécois des révolutionnaires, des méprisés, d'où l'idée de révolte pacifique. Mais la méthode afin d'éviter un éclatement du pays est sournoise :

 

- Ces anglophones ne voteront pas pour l'indépendance du Québec, de crainte qu'ils soient obligés d'apprendre la langue française. De plus, ils sont attachés à la reine d'Angleterre et à l'union du pays.

 

- Ils ne sont pas les seuls parce qu'il y a une faible minorité (Classe moyenne) qui veut dépendre d'Ottawa, pour diverses raisons politiques, mais souvent personnelles. Ils ne voient pas d'un bon œil cette sécession qui pourrait amener un recul économique...

 

- Les indépendantistes ne pourront pas compter sur les retraités, surtout les plus démunis (ils sont majoritaires) parce qu'ils ne voteront pas non plus pour cette solution. En effet, ils touchent du fédéral une pension dite : ''Sécurité de la vieillesse'' (+/-550$) et certains un ''supplément de revenu garanti'', pour ceux à faible revenu.

 

Les politiques de l'autodétermination ne parlent pas de remplacer ces pensions de retraite par une aide complémentaire, d'où une méfiance vers un nouveau système qui pourrait les affaiblirent.

 

Pourtant le Québec a des atouts importants, tel que des ressources naturelles (bien souvent donnés à des entreprises étrangères) et de plus, le pays est placé en bordure d'un océan. Les voies navigables sont des opportunités non négligeables pour les marchés avec d'autres continents.

Les autres provinces doivent pour exporter des marchandises traverser le pays du Québec...

 

Pour réussir une telle indépendance, il faut inévitablement des gens au pouvoir qui soient intègres (il faut chercher). Lorsque j'entends certains ex-députés parlaient de l'autonomie, ils en parlent comme des rois, des seigneurs et ce n'est pas eux, qui prétendent de faire un Québec, qui seront les meilleurs défenseurs des idées républicaines et surtout économiques pour le bonheur d'un peuple qui le mérite.

 

Malgré tout, pour ceux qui ont espoir de voir un jour un Québec libre et qui comptent sur le prochain référendum pour y arriver, c'est raté !

 

J'espère me tromper...

Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Claude REY
  • Le blog de Claude REY
  • : Actualité sur l'être humain, la vie et ses difficultés, comprendre pour améliorer la situation et tous objets pour faciliter la vie
  • Contact

Texte Libre